MOTS DITS MOTS LUS

La Constellation

Théâtre

SAMEDI 30 JUIN A 16H

Dire, entendre, lire, écouter... Mots Dits Mots Lus fête les mots et célèbre la pratique de la lecture à haute voix. Oui, mais dans le noir. Alors, les oreilles se tendent et l'attention est au maximum. On se laisse alors embarquer, ou bercer, par la voix de notre conteur. Il parle fort ou nous chuchote à l'oreille, vite ou posément, s'éloigne ou s'approche. Un moment pour les amoureux de la lecture à partager avec ses enfants, sa grandmère, ses amis, son voisin dont on ne sait rien ou son doudou.

 

Soie d'Alessandro Baricco

« Vers 1860, pour sauver les élevages de vers à soie contaminés par une épidémie, Hervé Joncour part au Japon. Entre les monts du Vivarais et le Japon, c'est le choc de deux mondes, une histoire d'amour et de guerre, une alchimie merveilleuse qui tisse le roman de fils impalpables. Des voyages longs et dangereux, des amours impossibles qui se poursuivent sans jamais avoir commencé, des personnages de désirs et de passions, le velours d'une voix, la sacralisation d'un tissu magnifique et sensuel, et la lenteur, la lenteur des saisons et du temps immuable. »

Dès sa parution, Soie a imposé Alessandro Baricco comme le plus talentueux des jeunes écrivains italiens.

 

« À la fin du XIXème siècle, l'auteur nous propose de suivre Hervé Joncour, éleveur de vers à soie, qui est contraint de traverser le monde pour tenter de sauver sa ville spécialisée dans le commerce de la soie d'une faillite annoncée causée par l'épidémie de pébrine qui détruit les œufs des vers. Il va traverser plusieurs pays et devoir faire confiance à des personnages peu fréquentables afin d'arriver jusqu'au Japon, pays où l'on produit la plus belle soie du monde. Il va donc faire la rencontre du maître de la soie, un certain Hara Kei, un homme très puissant et donc redoutablement dangereux. Pourtant Hervé Joncour ne va pas trop y prêter attention puisqu'il va s'intéresser d'un peu trop prêt à l'amante de l'homme d'affaire. Notre héros, de retour en France auprès de sa femme, sera obnubilé par cette Geisha à qui il n'aura pas adressé un seul mot et dont il n'aura rien vu en dehors de ses beaux cheveux et de ses yeux qui n'avaient pas une forme orientale" Il fera 4 voyages en tout, mais le dernier sera celui de tous les dangers et source d'une conclusion inattendue... »

Ce livre est un roman par sa profondeur mais peut être comparé à une nouvelle pour le nombre de pages ou à un conte par la beauté de l'écriture. Un voyage qui devrait vous enchanter pour ses notes d'espoir légèrement tintées d'érotisme...